Votre espace client

NOUVEAU CLIENT

En créant votre compte sur Print O'Clock, vous pourrez faire vos achats plus rapidement, garder votre panier d'une visite à l'autre et suivre vos commandes.

Créer un compte
  • Google +
  • Blog

Impression en ligne de vos supports

Print O'Clock est n°2 en France :

Le Parisien : Septembre 2014 :

 

article-leparisien.jpg

 

Le bien-être dans l'entreprise :

ToutLEco : Janvier 2014 :

Article le bien-être dans l'entreprise

Le Print à l'heure du web :

France Graphique : Mars 2014 : Lire l'article

Article Le Print à l'heure du web

Le bien-être dans l'entreprise :

ToutLEco : Janvier 2014 :

Article le bien-être dans l'entreprise

Print O'Clock se lance dans la 3D

Midenews : Novembre 2013 :

Article imprimeur en ligne sur réseaux sociaux

La presse parle de PrintOClock : à suivre !

Caractères ,Octobre 2012 :

Article imprimeur en ligne sur réseaux sociaux

La stratégie 2.0 payante de Print O’Clock

ToutLEco.fr :   12 octobre 2011 :

Touleco.jpg
Pure player de l’imprimerie, Print O’Clock a vu son chiffre d’affaires croître de 50% en un an. Cette progression est notamment due à la politique de référencement naturel que mène l’entreprise depuis deux ans via son action communautaire.

L’imprimerie en ligne Print O’Clock a choisi, voilà deux ans, de développer une véritable politique web 2.0 pour travailler son référencement naturel sur les moteurs de recherche et obtenir de la visibilité gratuite sur le web. « En étudiant le budget que nous consacrions à google, je me disais qu’avec les sommes que nous y investissions, nous avions de la place pour recruter », indique ainsi Antoine Roux, son dirigeant. Pour grimper dans les pages en résultats « naturels », Print O’Clock mise donc sur une action communautaire. « En tant que société jeune évoluant sur un média nouveau, nous avions envie de nous démarquer avec une action sympathique. Nous avons donc créé un avatar, Mamzelle Print, qui incarne notre community manager.

Un avatar séduisant pour incarner le community management de la société

Cette stratégie passe également par la création de trois blogs dédiés aux graphistes.« Il s’agissait non seulement de bénéficier des visites de ces sites, mais également de créer un effet boule de neige en nouant des contacts avec des graphistes régionaux, qui allaient devenir les relais de notre action. Nous avons ainsi fédéré une véritable communauté autour de notre entreprise. » Cette stratégie communautaire s’étoffe avec une présence sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter.« Nous avons choisi à la fois d’avoir une page corporate fans et de nous identifier sur Facebook en tant que personne, via notre avatar Mamzelle Print.

Un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros pour 2011

La stratégie 2.0 de Print O’Clock est payante. Son trafic et ses commandes via le référencement naturel ont en effet dépassé le payant, alors que dans le même temps le budget dédié aux moteurs de recherche par la société a doublé. De plus, elle a eu un impact positif réel sur ses activités, puisque le pure player a clôturé son exercice pour l’année 2011 en septembre en affichant un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros, qui a doublé par rapport à 2010. Son effectif est passé de quatre personnes à la création de la société à une dizaine aujourd’hui. « Le marché de l’imprimerie en ligne est certes porteur, en croissance moyenne de 30% par an, par rapport à l’imprimerie de labeur, mais nous le surperformons aujourd’hui grâce à notre chaîne logistique, notre rapport qualité prix délais et à notre marketing performant basé sur le 2.0 », constate Antoine Roux.

Exclusif. L'imprimeur en ligne se lance sur le textile et la signalétique

Ladepeche.fr 2 juillet 2010 : logo_depeche.png

Cette jeune entreprise toulousaine spécialisée dans l'impression en ligne de documents «papier» (cartes, dépliants, flyers, PLV...) se lance cet été dans l'impression sur textile (tee-shirts, sweats...) et la signalétique et les structures grands formats pour stands d'exposition. Toujours selon le même concept 100% Web, avec des délais express, des tarifs discounts et des critères écologiques. Et toujours à destination des agences de communication et des TPE-PME (10% seulement de particuliers). Après s'être ouvert récemment à la Belgique et au Luxembourg, et avoir fait le buzz sur les réseaux sociaux en mai avec un jeu-concours, PrintOclock structure maintenant ses flux de production avec ses sous-traitants en vue de nouveaux développements. Pour son 2ème exercice, la start-up annonce une hausse de 71% de son CA en 2009-2010 (à 1,2 M euros), 2 recrutements pour la rentrée et un objectif de près de 2 M euros l'an prochain.

Vos impressions : vos avis

DONNEZ VOTRE AVIS