6 signes révélateurs qu’une marque est « faible »

HiRes-620x620

1. Quand vous ne pouvez pas décrire en une phrase ce qui différencie votre marque de celle de la concurrence. Quand vos meilleurs clients vous demandent ce qui vous différencie de vos principaux rivaux (hors prix), et que réellement rien d’autre ne vous vient en tête que la couleur ou une nouvelle caractéristique.
2. Quand on vous demande les clés du succès, et que la réponse est « un prix élevé » ou une grande valeur d’action. Les prix élevés sont  merveilleux. Mais que se passe-t-il quand les prix ou les valeurs des actions baissent? Comment supporter une grande crise financière si vous n’avez pas une marque forte qui soutient et crédibilise votre entreprise.
3. Quand la marque ne peut pas résumer sa mission, sa vision et ses valeurs en une seule phrase.
4. Quand le logotype/branding ne raconte pas une histoire. Parfois, il peut arriver qu’un client soit sous le charme du swoosh de Nike (le symbole du logo de Nike / la virgule) et qu’il veuille un design de marque similaire sinon identique à celui de Nike. A ce moment là, il faut dire « vous savez, il n’existe qu’un unique et grand swoosh et c’est celui de Nike.
5. Quand la valeur de l’entreprise se résume à la somme de ses actifs tangibles. C’est à dire, sa valeur se trouve dans une accumulation de biens physiques. Imaginons le cas ou cette somme de biens tels que des usines et des bâtiments, brûlaient et que tous les produits disparaissaient en poussière, quelle serait la valeur de l’entreprise?
6. Quand les gens parlent du fondateur et non de l’entreprise et que ça fait 15 ans que celui-ci est en retraite (ou même mort). Si le public est toujours ancré dans le passé et s’entête à faire référence à son fondateur. Qu’en est-il aujourd’hui? Il est important de regarder vers l’avenir et non de s’enliser dans le passé.

Ceci n’est qu’une simple opinion, à prendre en considération… ou pas.

One thought on “6 signes révélateurs qu’une marque est « faible »

Comments are closed.