Print & Astuces

Gagnez en visibilité avec la bâche publicitaire

focus bache blog

La bâche est à l’origine une pièce de grosse toile ou de matière plastique utilisée pour couvrir quelque chose pour le protéger des intempéries.
Aujourd’hui, la bâche est un des supports de communication grand format les plus utilisés. Dans les supermarchés (Kakemonos), en devanture de boutique pour signaler des évènements ponctuels, lors d’évènements sportifs, pour recouvrir des échafaudages ou de grandes structures, pour des concerts ou encore pour des éléments de signalétique extérieure permanents.

Comment fonctionne l’impression d’une bâche ?

L’impression des bâches se fait en jet d’encre numérique avec des  traceurs grands formats (les plus grands du marché) de cinq mètres de large.

Une fois la machine programmée, le traceur roll imprime la bâche .

1- qualité d’impression haute définition (HDP).
2- impression sur des supports allant jusqu’à 3mm d’épaisseur et 5m de large.

Nos conseils pour bien réussir votre fichier

Vous voulez créer une bâche publicitaire de très grand format pour couvrir un échafaudage de 5 mètres sur 6. Difficile de créer un fichier à l’échelle 1 de cette dimension, avec une haute résolution,  sur votre ordinateur, il risquerait de rendre l’âme !!

Il faut créer un document homothétique. Par exemple, pour une bâche de 5 mètres sur 6, on peut créer un document à mi-format de 250 cm x 300 cm, avec une résolution maximale de 300 dpi. Ou le mieux, pour qu’il n’y ai pas de confusions possibles, créez un document à l’échelle 1, mais avec une résolution en 150 DPI. Cela revient au même.

Si votre graphisme vous le permet, créez un document vectoriel, de type .ai (Illustrator) au format 1/10, il sera agrandit au moment de l’impression, le vectoriel pouvant s’agrandir à l’infini sans aucune perte de qualité (attention : une photographie ne peut pas être vectoriel ; du texte oui. ).

Comment savoir si votre texte va être lisible ?

Tout d’abord, n’oubliez pas de vectoriser vos textes, nous n’avons pas toutes les typographies dans nos machines, et ceux-ci risquent d’être remplacés si vous ne les avez pas vectorisés. Ensuite, pour tester le rendu en situation : faite tout simplement le test sur du petit format.

1- imprimez le visuel au 1/10 : pour 5m x 6m, faites du 50cm x 60cm.
2- accrochez le au mur, mettez vous à 2 mètres, si vous arrivez à lire sans difficulté, c’est gagné.
3- sinon, agrandissez un peu vos textes.

Plus exactement : 1 point = 0,35277 mm, multipliez donc la taille de votre texte par ce chiffre pour connaitre la taille du texte sur votre rendu final ! et dans l’autre sens, 1 cm = 28.346 pt.

Par exemple, si vous placez un texte en 100pt vous obtiendrez un rendu sur votre support d’environ 35mm ; pour un texte en 1000 pts, vous obtiendrez un texte de 35 cm de haut ! Et si vous fonctionnez dans l’autre sens, pour obtenir un texte de 10 cms de haut, utilisez une police en 283 pt, un texte de 30 cm devra faire 850 pt.

Quel support utiliser pour imprimer ma bâche?

  • Pour vos expositions intérieures ou extérieures et vos banderoles publicitaires, si vous avez un petit budget, choisissez la bâche eco standard.
  • Pour vos évènements publics en intérieur prenez des bâches ignifugées, respectant la norme anti-feu M1, « bâche pleine M1 », lourde et résistante (450g).
  • Pour vos évènements en extérieur et affichages en plein air, préférez une bâche grille ( microperforée 280g ) offrant moins de prise au vent et donc une meilleure résistance aux intempéries.
  • Pour des panneaux retro-éclairés, la bâche backlight fera l’affaire. Semi-opaque, ce support diffusant restitue parfaitement la lumière et donne un effet haut de gamme à votre communication.

Quel type de bâche publicitaire choisir ?

PrintOclock vous propose différents types de calicots personnalisables pour répondre à vos différents besoins.

  • La bâche standard bénéficie d’un excellent rapport qualité / prix. En PVC 550g, elle résiste aux conditions extérieures et peut se tendre facilement si vous optez pour des œillets.
  • La bâche M1 anti-feu est comme son nom l’indique, ignifugée et répond à la norme M1. Ainsi, vous pouvez l’utiliser en toute tranquillité dans des lieux accueillant du public lors de salons professionnels, foire ou tant que PLV.
  • La bâche micro-perforée ou Mesh permet de laisser passer l’air au travers et limite ainsi les dégâts que pourrait causer le vent sur votre banderole publicitaire.
  • La bâche backlight est semi opaque et permet la diffusion de la lumière lorsqu’elle est installée sur un support rétroéclairant. Votre publicité est ainsi visible même la nuit et votre communication bénéficie d’une image haut de gamme.
  • La bâche sans PVC est utilisée pour une communication événementielle ou en tant que décoration d’intérieur. En effet, elle offre une excellente qualité d’impression et sa toile texturée est idéale pour la reproduction grand format de tableaux ou pour être utilisée comme papier peint personnalisé.
  • La bâche économique est un support PVC 450g. C’est un support économique vous garantissant le meilleur prix du marché.

exemples types bache

Finitions et dimensions valables pour toutes les bâches

Laize utile : 5m ( si la largeur est plus grande que 5 mètres, un autre morceau sera soudé)
Finitions : ourlets pour renforcer la banderole, œillets pour la suspendre ou la tendre et fourreaux pour glisser des barres d’accroches ou de stabilisation.

oeillets

Comment utiliser votre bâche ?

La bâche d’échafaudage : la première utilité des bâches d’échafaudage est de protéger les passants des débris. C’est devenu un bon moyen pour les annonceurs de communiquer sur des espaces très larges et un moyen de rémunération pour les constructeurs immobiliers. Attention, prenez  bien compte de l’effet monumental : le texte et les éléments du visuel doivent être bien situé, pour être vu et lisible du piéton ou automobiliste. L’impact est énorme si votre publicité est original. De plus, la créativité publicitaire est un bon moyen d’embellir des bâtiments en travaux qui n’ont rien d’attractif visuellement.

Le Kakemono : du japonais 掛物 Kakemono, (chose pendue), lui même composé de Kakeru (pendre) et de mono (chose). A l’origine, c’est un rouleau de papier ou de tissu avec des baguettes de bambou à chaque extrémité permettant d’afficher estampes et calligraphies pour décorer les maisons ou les lieux d’évènements. Aujourd’hui, le kakemono est un outil de communication très répandu dans les supermarchés ou lieux d’exposition : léger, il peut être suspendu facilement, et vite repérable .

La banderole publicitaire : généralement utilisé à l’extérieur, lors d’évènements sportifs ou culturels, de concerts, de foires et parfois même tiré derrière un avion. A l’intérieur, on l’utilisera pour décorer un stand, informer d’une promotion ou du lancement d’un nouveau produit. En intérieur, privilégiez la bâche ignifugé M1, aux normes anti incendie, et en extérieur, pour une prise au vent réduite, choisissez la bâche microperforée.

la Banderole réutilisable : pour les évènements à caractères répétitifs (soldes, vide greniers, brocantes, etc.), laissez une zone en blanc pour indiquer une date, un lieu ou une promo. Actualisez votre banderole tous les ans en imprimant un adhésif à coller dans la zone réservée.

exemple affichage bache

Comment here