Le newsjacking est-il adapter à votre entreprise ?

Le newsjackquoi?!! Cette nouvelle tendance de marketing digitale, qu’on pourrez traduire par “dérober une information”, consiste à s’emparer d’une actualité pertinente, d’un buzz ou d’un fait de société et de le détourner, généralement avec une touche d’humour, au profit d’une marque ou d’une entreprise.

Le but étant de se faire remarquer, de divertir sa cible mais surtout de générer du trafic et de donner de la visibilité à sa marque.

De plus en plus d’entreprises, quelque soit leur taille, scrutent l’actualité à la recherche de la nouvelle qu’elles pourront exploiter afin de booster leur e-réputation.

Quelques points sont à retenir avant de s’essayer à cet exercice périlleux:

Restez à l’écoute

La base du newsjacking est de détecter rapidement le potentiel  d’une information.. Pour cela vous devez connaître tous les sujets d’actualités, les hashtags brûlants, les news du moment.

La TV, internet, les réseaux sociaux vous aideront dans votre veille mais n’hésitez pas à utiliser des outils spécialisés comme Google alerte, Feedly, Scoop.it, Netvibes…

Oasis a fait du newsjacking une des caractéristiques de sa communication. Le tout saupoudré de jeux de mots assez fruités.

oasis

Cette tendance est également utilisée par le géant de la location de véhicule SIXT qui interpelle dans ses publicités les personnalités politiques ou du showbiz.

sixt

 

Soyez réactif:

Un fois que vous avez détecté l’actualité susceptible de faire le buzz, vous devez la transformer avant qu’elle n’atteigne son “pic de maturité”.

La rapidité est un élément essentiel pour réussir votre newsjacking.

C’est le cas pour Oreo qui a posté: “ Panne de courant? Pas de problème vous pouvez toujours “tremper” dans le noir”, seulement quelques minutes après la coupure de courant du Superbowl. Succès au rendez-vous, le tweet a notamment été partagé plus de 15.000 fois.

oreo

 

Analyser l’actualité

Il est important d’être judicieux dans le choix de l’information que vous allez exploiter et de s’interroger sur le sentiment que va provoquer votre publication.

Cette actualité est-elle drôle ou insolite ? Peut-on reprendre cette nouvelle sans offenser les lecteurs ?

Pensez également à vous informer sur le sujet et sur ce qui a déjà été fait ou dit à son propos.

Une fois votre information détournée, vous n’avez plus qu’à la diffuser à votre tour pour créer le buzz.

Le Newsjacking n’est pas une science exacte et les opérations ratées peuvent vite tourner au badbuzz. Certaines marques en ont fait les frais, comme les 3 Suisses avec leur version jugée trop marketing de “Je suis Charlie”.

3_suisses

 

Bien maîtriser, le Newsjacking peut-être un très bon levier marketing pour générer du trafic et attirer la sympathie de votre communauté. Mais cet exercice doit être manipulé avec précaution car la moindre erreur peut avoir un impact désastreux sur votre image de marque.