L’ART DE COMBINER LES TYPOGRAPHIES

Vous avez enfin trouvé la typographie pour votre design : c’est exactement le style qui convient, cette police va tellement bien avec le message que vous souhaitez faire passer !! Cette douce Serif  transporte les lecteurs et les amène à croire qu’ils n’ont jamais vu un design aussi cool et équilibré … C’est alors que vous réalisez que vous allez avoir un problème : impossible de trouver une autre police qui s’accorde bien avec.

Les combinaisons de typographies qui fonctionnent

Et bien, nous allons tenter de vous aider à résoudre ce genre de problème. Bien qu’il n’y ait pas de règles bien établies pour l’utilisation de la typographie, certains points peuvent cependant être respectés, et en règle générale, ça marche.

 

Combiner les polices

 

Les 10 commandements de la combinaison de typographie

    1. 1. Une police avec Serif (avec empattement, se combine bien avec une police sans Serif.
    1. 2. A l’inverse, une Typographie sans Serif pourra être associer avec une police à empattement.
    1. 3. Il est recommandé d’éviter de combiner 2 polices qui se ressemblent.
    1. 4. Le contraste est essentiel pour facilité la lecture de vos créations graphiques.
    1. 5. Il est conseillé de se limiter à deux polices ou trois si vous êtes obligé, mais pas plus.
    1. 6. Il ne faut pas mélanger trop d’ambiences différentes.
    1. 7. Au contraire, il vaut mieux mixer des typographies aux ambiances complémentaires.
    1. 8. Comme souvent, ce qui est simple est beau. Utilser différentes graisses dans la même famille de polices est souvent efficace.
    1. 9. Combiner des typographies de la même époque. En effet, il ne vous viendrez pas à l’idée d’associer une typo gothique avec du comic sans MS…
    1. 10. Comic sans MS qui fait d’ailleurs partie de typo à ne jamais utiliser, sous peine dêtre la risée de tous les graphistes.