Choix de typographie : 5 types de polices et leurs utilisations

choix typographie

Choisir la bonne typographie peut s’avérer crucial dans la réussite d’un projet de création graphique, que ce soit le slogan d’une affiche ou un texte descriptif plus long pour la conception d’un catalogue par exemple. La typographie définit la personnalité, détermine la lisibilité et renforce l’impact d’un visuel.

Quand vous devez choisir la typographie la plus adaptée pour une marque, il s’agit d’une étape déterminante car elle doit transmettre, en quelques caractères, les valeurs et la personnalité de la marque. De plus, elle doit lui permettre de se démarquer de la concurrence.

Comment procédez-vous pour faire ce choix si important ? Il y de nombreux de facteurs à prendre à considération :  l’émotion suscitée, les cibles de votre création, les contraintes techniques et linguistiques (besoin de caractères spéciaux).

Pour vous aidez dans cette étape clé d’un design graphique, voici comment 5 types de fonts peuvent impacter une marque.

Une typographie avec empattement ou serif

L’empattement suggère des valeurs conservatrices, élégantes et classiques. Les empattements trouvent leur origine dans la trace laissée par la plume lorsque la main se retire en terminant le geste d’écriture. Une autre hypothèse est que les empattements proviendraient des lettres capitales sculptées par les romains à l’antiquité. En effet, ils ajoutaient de légers empattements pour accentuer les jeux de lumière et faciliter la lecture à grande distance.

L’identité visuelle de Southbank Centre est audacieuse, conçue pour être de fer de lance de l’entreprise. La typographie précédemment utilisée a été remplacée par une variante de Noe Display.

southern bank center

Moderne et très contrasté, ses empattements pointus rappellent l’architecture du siège de l’entreprise. Ce logo renvoi un image autoritaire et sophistiquée mais toujours moderne et dynamique.

De typographies géométriques et sans serif

Par rapport aux traditionnelles polices avec empattement, les typographies sans serif sont un phénomène récent qui s’est développé en même temps que la publicité, la communication commerciale et plus largement avec le mouvement moderniste des 19° et 20° siècles.

A l’opposé des polices avec empattement, leurs lignes lisses et simples inspirent la facilité, la pureté et un côté pratique. Ainsi, les polices géométriques sans empattements bien proportionnées et homogènes conviennent bien aux entreprises du numérique et du secteur des nouvelles technologies car elles permettent de véhiculer des valeurs proches de l’innovation et de l’efficacité.

Très à la mode ces dernières années, ces typographies minimalistes sont au cœur des nouvelles identités de marque de MasterCard, Google ou encore Airbnb.

logo typo géométrique sans serif

En résumé, les polices géométriques sans sérif sont partout et la tendance ne semble pas faiblir. Si vous comptez en utiliser une pour votre prochain projet de branding, posez-vous la question : l’intérêt de cette typographie est il purement créatif ou est-ce juste l’option sans prise de risque ?

Une police avec un empattement massif

Contrairement à l’élégance que renvoient les empattements classiques, les empattements massifs ou « Chunky slab serif » dans la langue de Shakespeare, sont plus trapus et plus bruts.

Le changement majeur d’identité visuelle utilisant ce type de police est celui de Mozilla. Elle évoque les typographies des éditeurs de texte utilisés pour le code de type « machine à écrire » et l’incorporation du protocole «:// » est un nouveau clin d’œil au développement web.

Logo Mozilla

Ce choix de police à fort empattement permet à l’organisation open-source de se démarquer des géants du web et de leurs identités visuelles sans empattements.

Une typo au pochoir

Les pochoirs à peinture ont servi d’inspiration pour ces polices. Difficiles à utiliser pour un logotype, surtout lorsqu’elles sont associées à de faux graffitis ou à de la peinture dégoulinante qui font vite tomber dans le cliché, ces typographies peuvent apporter un style fonctionnel et technique qui renvoi aux caisses de transport et autres panneaux industriels sur lesquels on voit des inscriptions au pochoir.

Utilisée à bon escient, une police de caractère de style pochoir peut s’avérer élégante et stylée comme c’est le cas pour le branding de la plateforme de réservation de soins en salons de beauté Treatwell.

logo treatwell

La marque souhaitait évoquer plus que la « beauté », aborder les thèmes plus larges de l’expression de soi, de la confiance et de l’’individualité. Alors que la police au pochoir fait référence au côté traditionnel d’une marque de salon de beauté, son traitement moderne et contemporain la rend subtile et unique.

Et pourquoi pas une typographie cursive ?

Parmi les logos utilisant une police manuscrite, beaucoup sont rendus plus attrayants et accessibles grâce à leur aspect griffonné. C’est le cas des logos de Virgin, Kleenex ou Kellogg’s par exemple. Dans l’univers du luxe, pour des marques comme Paul Smith ou Harrods, la signature des fondateurs est utilisée comme un rappel d’authenticité.

Ces logos sont désormais classiques et bien établis tout comme celui de Coca-Cola qui est sans doute la typographie cursive la plus reconnue. Ces dernières années, les logos cursifs sont tombés sur l’hôtel de la tendance minimaliste. L’exemple le plus frappant est le logo de Pinterest :

évolution logo pinterest

Cela rend d’autant plus originale l’utilisation d’une police manuscrite pour une marque moderne. C’est le cas du rebranding de Petfinder, en 2016, qui a remplacé une typo à empattement par une typographie manuscrite à la fois ronde et droite beaucoup plus chaleureuse. Vous ne remarquez rien ? regardez au centre au niveau du « i », une tête de chien s’est subtilement glissée dans le logo.

petfinder