Les différences de couleurs entre l’affichage à l’écran et l’impression : RVB vs CMJN

Nous en avions parlé brièvement lors de précédents billets, mais nous souhaitions insister sur les différences entre deux standards colorimétriques : le RVB et le CMJN. Bien que ces différences ne soient pas connues de tous, elles sont pourtant primordiales.

Chacun de ces deux standards a des spécificités qu’il est nécessaire de connaître mais aussi de comprendre pour leur bonne utilisation.

Mode colorimétrique RVB : réservé aux écrans

Le RVB est le mode colorimétrique utilisé pour l’affichage de nos écrans, il regroupe les trois couleurs primaires (trichromie) Rouge, Vert et Bleu. Pour un même mode colorimétrique, les couleurs peuvent différer d’un écran à l’autre en fonction de leur calibrage. Lorsque vous récupérez une image sur le web, elle sera en RVB.

Le problème va donc naître lorsque vous allez entreprendre d’imprimer ce que vous avez sous les yeux.

CMJN : le mode colorimétrique adapté à l’impression

En imprimerie, quel que soit le type de support que vous souhaitez imprimer (flyers, affiches, banderoles, cartes de visite, etc…), nous utilisons le mode colorimétrique CMJN (quadrichromie) regroupant les couleurs Cyan, Magenta, Jaune et Noir. Le RVB ayant un spectre de couleurs plus vaste que le CMJN, certaines couleurs ne pourront pas être imprimées correctement si votre image d’origine est en RVB. Une couleur CMJN peut également varier en fonction de l’imprimante, de l’encre utilisée ou encore du papier sur lequel est imprimé le visuel.

Il faut donc impérativement construire votre fichier pour l’impression en CMJN et non en RVB si vous souhaitez un bon rendu des couleurs. Si vous envoyez un fichier en RVB à l’impression, la transformation du fichier en CMJN risque de détériorer les couleurs et de mauvaises surprises peuvent apparaître une fois que vous aurez votre support imprimé entre les mains.

Quoiqu’il en soit, il faut garder en tête qu’il y aura quasiment toujours des différences entre ce que vous voyez à l’écran et ce qui va être imprimé. Plusieurs raisons à ceci : différentes configurations, différents papiers, etc…, à moins d’utiliser un nuancier Pantone.