Bien concevoir son fichier pour l’impression (flyers, cartes de visite, affiches, etc…)

Si pour certains cela peut paraître évident, notamment quand on a l’habitude de travailler avec des imprimeurs, la conception de fichiers destinés à être imprimés n’est pas toujours simple. C’est pour cette raison que nous avons mis en place sur le site des infos techniques (visibles au niveau du devis juste à côté des gabarits) de manière à ce que vous ayez toutes les informations en main pour réaliser correctement votre fichier (flyer, dépliant, affiche, cartes de visite, etc…). Bien conscients que la bonne compréhension n’est pas toujours de mise en raison des termes utilisés, nous allons vous faire un bref récapitulatif des choses importantes à prendre en compte avant de passer votre commande.

Les logiciels de création graphique adaptés

Tout d’abord, si vous souhaitez une bonne qualité d’impression, il est impératif d’utiliser des logiciels de création graphique comme Photoshop, InDesign, Coreldraw, etc… et d’éviter les outils comme Word, Publisher ou Powerpoint qui ne sont pas du tout adaptés pour l’impression. Si vous ne disposez pas d’un logiciel de création, nous vous conseillons de passer par un professionnel des arts graphiques (graphiste, illustrateur, agence de communication, etc…) qui saura répondre à votre demande (nous pouvons vous aider à en trouver). Si votre budget ne permet pas d’utiliser des outils adéquats ou de faire appel à un professionnel, il faut bien avoir conscience que nous ne pourrons pas garantir une impression de bonne qualité si le fichier préparé ne répond pas aux spécifications techniques.

Les conseils à respecter

Voici une liste des points importants à respecter (valables ici pour les impressions sur papier) :

  • Les fichiers doivent être au format PDF (avec les polices vectorisées et les transparences aplaties), TIFF (compression JPG HD) ou en JPG Haute résolution. Pas de fichiers Word, Powerpoint, AI, Publisher, etc…
  • Il est important de réaliser votre fichier en mode CMJN (Cyan, Magenta, Jaune et Noir) et non en RVB (Rouge, Vert et Bleu). Le spectre de couleurs du mode RVB étant plus large, lorsque vous allez convertir votre fichier en CMJN pour l’impression, votre visuel risque de subir des pertes de tons et de nuances.
  • Très important ensuite, votre fichier doit être en 300 dpi et non en 72 dpi (généralement, les images que vous trouvez sur internet sont en 72 dpi). Les dpi déterminent la résolution de votre image, plus ils sont élevés, meilleure est la qualité à l’impression.
  • Votre taux d’encrage ne doit pas dépasser 220%. Pour plus d’informations, consultez notre article « Qu’est ce que le taux d’encrage ? « .
  • Concernant les dimensions, n’oubliez pas de rajouter le fond perdu et la marge technique au format fini : 2 mm de fond perdu (image du fond débordante du format fini des travaux qui sera massicotée après impression) + 2 mm de marge technique (marge d’erreur mécanique du massicot à l’intérieur du format fini). Pensez à utiliser nos gabarits disponibles au niveau de chaque devis, à côté du bouton « infos techniques » en prenant bien soin de les supprimer avant d’enregistrer votre fichier pour envoi.

Si jamais vous avez le moindre doute quant au respect des spécifications techniques, n’hésitez pas à choisir l’option de vérification des fichiers (BAT). Nous vous invitons à lire notre article sur le BAT pour en connaître les tenants et aboutissants.

Si vous avez besoin d’informations sur la conception de vos flyers, voici une vidéo qui pourrait vous y aider !

Si c’est des conseils pour votre carte de visite, optez plutôt pour cette vidéo.