Webdesign

Top 5 des nouvelles tendances du web pour 2021

Les Tendance Web

En 2020, la pandémie de Covid 19 et la crise sanitaire qui l’accompagne ont bouleversé nos vies et les choses changent tellement qu’une seule semaine peut ressembler à une décennie. Tenter de prédire les évolutions du web en ces temps troublés est un exercice difficile mais nous allons tout de même nous prêter à l’exercice.

Ce qui semble se confirmer pour 2021, c’est que la pandémie sera toujours là, sous une forme ou une autre. En gardant cela à l’esprit, voici nos prévisions sur la façon dont cette situation risque d’influencer le web en 2021.

L’UX au cœur du e-commerce

Si les services numériques ont longtemps été considérés comme une option supplémentaire pour les détaillants physiques, en 2020 ce n’est plus le cas : avec plus de la moitié du monde ayant subi le confinement en 2020, le commerce électronique est soudainement devenu le seul moyen de continuer à vendre ses produits et services. Les entreprises forcées de fermer boutique par décret gouvernemental ont dû rapidement transférer leurs activités en ligne, et celles qui ne l’ont pas fait, ou qui ne l’ont pas fait assez bien, se sont retrouvées au pied du mur.

Des données récentes de l’indice américain du commerce de détail d’IBM, suggèrent que l’activité des grands magasins américains devrait diminuer de plus de 60 % d’ici la fin de 2020, tandis que le commerce électronique devrait augmenter de près de 20 %. Bien que cela ait pu être un choc pour certains, cela n’a fait qu’accélérer une tendance qui existait déjà : le passage du commerce de détail physique au digital. Le fait est qu’il n’y aura certainement pas de retour en arrière : même dans les pays où les choses sont presque revenues à la normale, les acheteurs ont pris l’habitude de commander en ligne en 2020 et vont probablement continuer.

Il est donc clair qu’en 2021, les gens seront plus nombreux à acheter en ligne. C’est le moment où jamais pour les entreprises de développer des sites web et des applications plus fiables et plus rapides à charger, sans parler de la facilité d’utilisation pour les consommateurs, sous peine d’être distancer par la concurrence.

Créer un site e-commerce ou chercher à améliorer un site existant ? Vous pouvez vous inspirer du site de vente de meuble made.com qui allie design soigné et facilité d’utilisation.

Site web de made.com

Site web de made.com

Amélioration des visuels des produits

Il est généralement plus facile et plus pratique de faire des achats en ligne que de se déplacer d’un magasin à l’autre. Cependant, il y a un gros problème lorsqu’il s’agit d’articles non génériques comme les vêtements et les meubles. Ne pas pouvoir voir, toucher et sentir ces produits dans la vie réelle rend l’acte d’achat plus difficile.

C’est pourquoi, en 2020, nous constatons que les images miniatures sont remplacées par des images plus grandes et plus détaillées des produits sur les sites web avec souvent l’ajout d’une vue en 3D à 360° ou d’une vidéo de présentation.

Un exemple de cette tendance est la page de vente des Airpods Pro d’Apple : la mise en avant du produit est faite par de grandes photographies accompagnées de vidéos.

page de vente Airpods

L’idée des grands visuels se retrouve également sur le site de vente en ligne de Birkenstock qui permet de voir les chaussures sous toutes les coutures en faisant défiler les photos au scroll.

page de vente Birkenstock

Pour une plus grande immersion, IKEA utilise une application de réalité augmentée pour vous permettre de voir à quoi ressemblerait un canapé dans votre propre salon.

La marque de lingerie Nudea a revu tout son parcours client et l’a accompagnée d’une campagne de communication, que nous vous relations dans cet article, afin de favoriser l’achat en ligne de sous-vêtements.

En 2021, alors que nous passerons de plus en plus de temps à la maison et à faire des achats en ligne, nous nous attendons à voir beaucoup plus d’innovations dans ce domaine. Cela dit, il n’est pas nécessaire d’être un génie technique pour aider les consommateurs à se faire une idée de vos produits sur votre site web. Le simple fait de prendre une photo de votre produit en situation, par exemple, peut faire des merveilles pour donner aux clients une idée de ce que c’est vraiment.

Un design apaisant

De l’épidémie de Covid-19 aux questions de racisme systémique, en passant par les catastrophes naturelles à répétition, 2020 a vu l’apparition de nombreuses nouvelles sources de stress. Les webdesigners ont donc ajouté un sentiment de calme et d’ordre dans leurs sites.

On assiste donc à l’émergence de sites web au design concis et minimal, aux couleurs apaisantes et aux grands espaces blancs relaxants pour en faire des ilots de calme dans un monde bruyant et tumultueux. L’exemple le plus parlant de cette tendance est le site web des designers Hoang Nguyen et Amanda Braga.

site au design Apaisant

Nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive et s’intensifie. Pensez-y : en 2021, même si la pandémie s’atténue, de graves répercussions économiques se feront probablement sentir dans l’ensemble de la société, et nous ne pouvons qu’imaginer l’ampleur des effets que cela aura. Dans ce contexte, un peu de sérénité sur la toile sera la bienvenue.

Données détaillées : la DataViz en force

Qui aurait cru en 2019, qu’il y aurait une telle demande populaire pour des visualisations de données scientifiques ? Cette tendance s’illustre aussi par le boom que connait le métier d’illustrateur médical : les gens ont besoin de comprendre ce qu’il se passe et la visualisation des données comme les illustrions médicales y contribuent.

Données détaillées : la DataViz en force

Cette visualisation du New York Times, par exemple, a fait un excellent travail en montrant comment la pandémie se propageait aux USA, tandis que Vox a partagé des graphiques fascinants sur son impact économique, et que les visualisations de données du Harvard Global Health Institute ont aidé à mettre en contexte la pression sur les services de santé.

graphique de visualisation de données

Entre-temps, pour mettre toutes ces mauvaises nouvelles en contexte, le Pentagram a publié une série de visualisations de données heureuses, indiquant les points positifs, tels que le nombre croissant de personnes volontaires, le nombre de vaccins mis au point dans le monde et la diminution de la pollution atmosphérique.

infographie Happy Data

Quoi qu’il arrive en 2021, la situation ne devrait pas être plus calme et la demande de visualisation de données continuera à croître en conséquence.

Des Visioconférences améliorées

Il est difficile d’imaginer ce qu’aurait été confinement il y a dix ans, avant la généralisation (en Occident, du moins) de l’internet à haut débit et des applications de vidéoconférence. Heureusement, la plupart d’entre nous, coincés chez eux pendant la pandémie, ont pu garder le contact avec leurs collègues et amis de cette manière.

Visioconférence

La technologie n’est cependant pas sans limites, avec des problèmes allant d’une mauvaise connectivité au « zoom bombing » (où des farceurs détournent des réunions auxquelles ils n’ont pas été invités), ce qui rend les premières expériences de visioconférence plus difficiles qu’elles ne devraient l’être. C’est donc une bonne chose que la concurrence entre les plateformes ait entraîné une innovation massive jusqu’en 2020, avec notamment le lancement de tout nouveaux services super sécurisés tels que le Vidicue.

Ces dernières semaines, Zoom a annoncé l’arrivée de nouvelles fonctionnalités de type Slack sur sa plateforme, Microsoft Teams a lancé une série de nouvelles fonctionnalités pour aider les grandes entreprises à organiser de meilleures conférences en ligne, et Cisco a lancé Webex Classrooms, qui permet aux enseignants de mettre en place des classes en ligne, de programmer des heures de bureau virtuelles et des conférences parents-enseignants.

Nous nous attendons à ce que la rivalité croissante entre ces plates-formes s’accompagne d’une demande toujours très forte en 2021, même si la pandémie s’atténue. Après tout, nous sommes nombreux à avoir apprécié les réunions et conférences virtuelles en 2020 (plus besoin de se déplacer, de voyager et de séjourner à l’hôtel). Même si la société revient à la normale, c’est une autre habitude qui risque de se maintenir.

Commenter ici