Printoclock

0
Compte Contact Email Suivi
Réassurance SVG Assistance en ligne Réassurance SVG Fabrication en France Réassurance SVG Livraison gratuite
Astuce d'impression pour dépliants

En optant pour l'impression de vos dépliants chez Printoclock, vous avez :

  • Une impression professionnelle, 100% made in France
  • Une multitude de formats et de types de pliages pour vos dépliants
  • Des finitions de qualité en pelliculage mat ou brillant
  • L'impression de vos dépliants au meilleur rapport qualité / prix

Soignez bien vos mises en page et lancer vos impressions !

Reset
livraison offerte
Livraison gratuite
fabriqué en France
Imprimé en France
assistance en ligne
Assistance en ligne
Labellisé Imprim'Vert
Labellisé Imprim'Vert

Cinq astuces pour bien concevoir un dépliant avant son impression

astucesimpressions dépliants

Qu’il soit à pli simple ou pli roulé, à pli accordéon, à pli croisé ou encore à pli fenêtre, le dépliant se plie et se déplie ! Evident, mon cher Watson, allez-vous me répondre.

Mais c’est justement à la fois l’intérêt et la difficulté d’un dépliant (leaflet en anglais)  : pratique et complet pour l’utilisateur, il demande un certain talent graphique et d’organisation pour le concepteur.  Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le dépliant. Enfin, on va se limiter à 5 astuces de conception des dépliants avant leur impression. A vous de les utiliser à bon escient lors de la conception de vos créations graphiques.

Astuce 1 : Le visuel de ton dépliant tu soigneras

Au premier regard, il faut comprendre de quoi traite le dépliant. La phase visible, celle du dépliant fermé doit être impactante et former un tout cohérent. S’il s’agit d’un dépliant relatif à un événement (exposition, concert, spectacle) faire de préférence apparaitre sur la première page 2 ou 3 infos essentielles : un visuel, le logo, le titre ainsi que les dates et les lieux.

L’harmonie de la composition et l’homogénéité du graphisme sont très importants dans les différents états du dépliant : en position ouverte ou fermée. L’ensemble des pages doit répondre à un ensemble cohérent, aussi bien au niveau de l’agencement des textes et des images que des couleurs et des typographies utilisées. On préférera deux ou trois couleurs et deux typographies maximum pour une plus grande clarté du dépliant. Aussi, il est indispensable de suivre une charte graphique s’il en existe une.

Astuce2 : Le texte de ton dépliant publicitaire tu limiteras

Il est toujours tentant de mettre beaucoup d’informations dans un support de com’ que l’on souhaite imprimer. Cependant, il faut que ces informations restent en quantité limitée pour être facilement assimilables : le plus imagé possible, sous forme de graphiques et de schémas par exemple. Le trop plein de texte risque de brouiller le message et le dépliant peut être mal perçu.

Ne pas oublier certaines informations indispensables pour celui qui reçoit l’imprimé. Elles sont imprimées en général sur la dernière page du leaflet.

  • Le contact (numéro de téléphone, adresse, mail) afin qu’il y ait un lien entre l’émetteur et le destinataire.
  • La description de l’entreprise, surtout dans le cas d’un dépliant informationnel.

Astuce 3 : L’agencement de ton dépliant tu organiseras

Avant de lancer l’impression, il peut être utile de visualiser clairement l’agencement de votre dépliant. Pour cela, une bonne méthode  peut être de simuler les pliages sur un feuille blanche, au bon format, et sur laquelle vous allez réaliser une maquette (même sommaire avec quelques crayonnés). Rien de mieux pour simuler les différents plis possibles et organiser votre dépliant.

Il est conseillé de regrouper les éléments par catégorie sur chaque page afin d’éviter l’étalement. Le tout est de dissocier des zones et de consacrer chacune d’entre elles à un thème particulier. La zone qui ressort du reste de la composition s’appelle « point d’impact ».

Enfin, une fois l’information hiérarchisée, il faut qu’un parcours de lecture se dégage du dépliant, en relation avec l’ouverture des volets.

Un pliage cohérent pour l’impression de vos dépliants

Le pliage doit donc être complètement pris en compte dans la conception et l’organisation du dépliant préalablement à son impression. Le nombre de plis oriente la manière dont le message est reçu. Selon le pliage, il faut organiser les différentes informations afin de parvenir à une lecture fluide. Les dépliants sont plus ou moins classiques selon le nombre de plis et contiennent plus ou moins d’informations. Selon ce que l’entreprise a envie de communiquer, elle choisit entre autre un pliage simple, roulé ou encore accordéon. Vous retrouverez dans cet article une vision claire et complète des types de plis que votre imprimeur peut réaliser sur vos dépliants.

Astuce 4 : les bons logiciels tu utiliseras

Ce travail de conception des leaflets effectué, on peut passer à la réalisation. Petit rappel sur les logiciels conseillés par votre imprimeur en ligne pour ce genre de travail de création graphique. Les plus courants sont :

  • Photoshop (pixel) : logiciel de retouche d’image, et d’illustration.
  • Illustrator (vectoriel) : logiciel plus utilisé pour la création de logo, et d’illustrations vectorielles.
  • Indesign, ou QuarkXPress : idéal pour la mise en page et le traitement de la typographie.

L’idéal est d’utiliser ces logiciels pour leurs fonctions premières, même si certains graphistes se risquent à faire de la mise en page sur Photoshop, logiciel dont ce n’est pas la fonction première.

Astuce 5 : Avant d’imprimer ton leaflet, ton document tu vérifieras

Ce travail de mise en page et de conception graphique réalisé, n’oubliez pas les dernières vérifications d’usage avant de demander à votre imprimeur de lancer l’impression de votre dépliant.

Vérifiez que les images que vous utilisez sont libres de droit ou que vous en êtes l’heureux propriétaire. Si ce n’est pas le cas vous pouvez les acheter dans des banques d’images. Faites attention à ce que vos images ou illustrations constituant votre document répondent bien aux normes de l’impression (CMJN, 300 dpi). Votre fichier lui-même devra respecter ces caractéristiques (retrouvez ici les types de fichier à donner à votre imprimeur pour une impression optimale). Une fois votre document prêt, revérifiez tout : le format que vous allez donner à votre imprimeur, les fonds perdus, la qualité des images, les typogaphies, les fautes d’orthographe (faites vous relire !), si le fichier est aplati, etc.

En cas de doute, demandez toujours à bénéficier d’un BAT numérique par votre imprimeur en ligne : il vous prémunira contre les erreurs d’impression les plus fréquentes.

La conception graphique d’un dépliant est une tâche qui n’est pas facile à réaliser. En effet, il faut savoir sélectionner et hiérarchiser les informations qui sont diffusées et garder tout au long du document une cohérence et une homogénéité. Ce sont ces deux derniers critères qui permettent de faire une lecture fluide du dépliant et d’en comprendre le sens.

Vous avez suivi nos 5 astuces ? Vous pouvez imprimer votre dépliant le cœur léger…

Derniers avis