Prix littéraire

LIVRAISON GRATUITE

Vous préparez un prix littéraire ?

Imprimez votre ouvrage chez Printoclock !

  • 🤝🏻 Commande en petite quantité
  • 💶 Prix imbattable
  • 📦 Livraison offerte

Service client &
atelier d'impression à Toulouse
Service client &
atelier à Toulouse
Petits prix
Petits prix
Livraison ultra express
Livraison
ultra express
Imprimerie labelisée imprim vert
Avis client PrintOclock sur Trustpilot

Inspiré du mot latin « litterae », le mot littérature constitue l’ensemble des œuvres orales et écrites à finalité esthétique. Liée à l’art de la rhétorique, de la poésie et de la grammaire, cette notion sert à transmettre les pensées, mais également les émotions de différents auteurs. Elle a également pour vocation de séduire, d’éduquer et d’influencer les lecteurs. Au fil des années, l’importante production de ressources littéraires impose un cadre précis et normatif. Ce cadre symbolisé par le prix littéraire permet de mettre en valeur les différents ouvrages créés.

Qu’est-ce qu’un prix littéraire ?

Un prix littéraire est une récompense décernée à l’auteur d’une œuvre littéraire par des associations, des académies, des institutions publiques ou privées, des personnes ou des institutions. Cette distinction honorifique est généralement accompagnée d’une somme d’argent qui constitue une véritable aubaine et une opportunité pour bon nombre d’auteurs.

Quels sont les différents prix littéraires en France ?

En France, il existe une floraison de distinctions littéraires créées pour récompenser des auteurs de divers horizons. Parmi ces récompenses, il convient de citer :

  • Le Prix Femina : née en 1904, cette distinction est le fruit du travail d’Anna de Noailles à la tête d’un jury constitué de 24 femmes. Elle récompense consacre chaque année le meilleur ouvrage en poésie ou en prose écrit en langue française,
  • Le Prix Goncourt : considéré comme l’une des plus prestigieuses récompenses par les écrivains français. Créé par les frères Goncourt, ce prix est également l’un des plus anciens de la France. Décerné la première fois en 1903, ce prix est remis chaque année à un auteur du meilleur ouvrage romanesque,
  • Le Prix Médicis : attribué en 1958 pour la première fois sous l’impulsion de Jean-Pierre Giraudoux et Gala Barbisan avec comme objectif de récompenser le recueil de nouvelles, le récit ou le roman d’un écrivain pas encore reconnu à la mesure de son talent,
  • Le Prix Renaudot : ce prix voit le jour en 1926 du fait d’une dizaine de critiques littéraires et de journalistes impatients d’attendre avec lassitude les résultats du Goncourt. Cette distinction voit le jour en l’honneur du premier journaliste français Théophraste Renaudot. Il existe également depuis 1992 le prix Renaudot des lycéens, celui de l’essai depuis 2003 et du livre de poche depuis 2009,
  • Le Prix Interallié : créé en 1930 par un jury de dix journalistes accompagné du dernier lauréat, cette distinction récompense un journaliste auteur d’un roman,
  • Le Grand Prix du roman de l’Académie Française : depuis 1914 cette distinction honore le meilleur roman français de l’année. Le jury en charge de remettre cette récompense est composé de 12 membres,
  • Le Prix du roman Fnac (Fédération Nationale d’Achats des Cadres) : remis par la plus prestigieuse enseigne culturelle de France, cette distinction récompense depuis 2002 un écrivain français,
  • Le Prix des étoiles Librinova : créé en 2016, cette récompense, vise à offrir la visibilité aux écrivains peu connus. Cette distinction est décernée par un jury d’éditeurs professionnels récompensant les meilleures œuvres auto-publiées,
  • Le Prix sorcières : créé dans les années 80 par l’Association des Libraires Spécialisées jeunesse et l’Association des Bibliothécaires Français, cette distinction récompense un ensemble d’œuvres destiné à la jeunesse,
  • Les Pépites de l’édition jeunesse : depuis 2011, trois jurys de lecteurs de 8 à 15 ans désignent des auteurs de Bande dessinée, de Roman et de Livre illustré tandis qu’un jury professionnel récompense le vainqueur de la Pépite d’or,
  • Les Fauves d’Angoulême : ce prix datant de 1980 est décerné à des albums écrits en langue française sous les catégories suivantes : le prix spécial du jury, le prix révélation, le prix du meilleur album, le prix Polar SNCF, le prix de la BD alternative, le prix du public cultura, le prix du patrimoine,
  • Le Grand prix de l’illustration : créé au cours de l’année 2008 par le Conseil général de l’Allier, cette distinction a pour objectif de distinguer la création dans le domaine de l’illustration. Il est décerné à une œuvre dédié à la jeunesse et édité en France. Il est organisé par la ville de Moulins, l’association loisirs animation culture de Moulins et de ses environs et le centre de l’illustration,
  • Le Grand Prix de la ville d’Angoulême : récompense remise durant le Festival International de la Bande Dessinée de la ville à un auteur pour l’ensemble de ses œuvres,
  • Le Prix de Flore : créé par Frédéric Beigbeder par en 1994, cette récompense remise par un jury de journalistes vise à valoriser un jeune écrivain prometteur. Ce prix s’accompagne d’une dotation de plus de 6000 euros,
  • Le Prix du Festival Quai des bulles : le festival de l’image projetée et de la bande dessinée de Saint-Malo est organisé par l’association Quai des Bulles. Ce festival décernent diverses distinctions notamment le Prix coup de cœur, le prix révélation ADAGP (auteurs dans les arts graphiques et plastiques), le Grand prix de l’affiche, le Prix jeunes talents et le Prix Ouest France,
  • Le Prix Concours monBestSeller : cette récompense est dédiée est à l’ensemble des écrivains non édités faute de relation, de moyens ou du fait d’un désintérêt total pour les maisons d’éditions,
  • Le Prix Décembre : fondé en 1989 par Michel Dennery pour concurrencer le prix Goncourt, cette distinction se distingue par une dotation financière importante,
  • Le Prix Chronos de la littérature : il voit le jour en 1996 par la Fondation Nationale de Gérontologie pour sensibiliser les jeunes aux réalités de la vie ou encore favoriser les relations entre les personnes âgées et les enfants.

Qui sont les prix littéraires en France ?

Les auteurs français et francophones sont récompensés chaque année pour leurs œuvres littéraires avec des distinctions consacrant tous les styles d’écriture sans distinction. La liste non exhaustive de ces auteurs comprend :

  • Adrien Bosc : cet auteur dijonnais reçoit sa récompense pour son œuvre Constellation du Grand Prix du Roman de l’Académie française en 2014. Ce jeune écrivain revient dans son œuvre sur le crash en 1949 de l’avion Lockheed Constellation avec à son bord 37 passagers,
  • Aminata Sow Fall : cette romancière sénégalaise reçoit en 2015 un montant de 30000 en guise de dotation pour le Grand prix de la francophonie suite à la création du Bureau africain pour la défense et la liberté de l’écrivain et la maison d’édition Khoudia,
  • Azouz Begag : prix Albert Bichot 2021 pour son ouvrage L’arbre ou la maison. Ce livre biographique retrace le retour en Algérie de l’auteur accompagné de son frère dans un contexte marqué par un vent de révolution et le décès de leur mère suite à un long séjour en hexagone,
  • David Thomson : en 2017, cet écrivain français reçoit le Prix du Livre Albert Londres pour son œuvre intitulé Les Revenants dans lequel il donne la parole à des djihadistes Français de retour en Hexagone après avoir combattu en Syrie,
  • François Morel : ce billettiste et comédien est en 2012 lauréat du Prix Alphonse Allais en guise de récompense pour l’ensemble de son œuvre et sa carrière,
  • Javier Cercas : décerné en 2018 à l’auteur espagnol pour son roman engagé sur le monarque des ombres publiés aux éditions Actes Sud mais également à l’écrivain Georges Roque dans la catégorie essai sur l’art pour son œuvre Quand la lumière devient couleur,
  • Bill Watterson : cet auteur américain est récompensé en 2014 par le Grand Prix d’Angoulême pour son œuvre Calvin et Hobbes, bande dessinée mettant en relief la relation pleine d’aventures d’un petit garçon et d’un tigre en peluche,
  • Sansuke Yamada : cet auteur japonais est lauréat du Prix Asie de la Critique pour son manga Sengo mêlant rire, tragique et violence,
  • André Velter : le Prix Apollinaire 2021 revient à l’auteur français pour son recueil Séduire l’univers précédé de A contre peur,
  • Paul Colize : le romancier belge est récompensé par le Prix Arsène Lupin en 2016 pour son polar Concerto pour quatre mains décrivant le braquage d’un convoi en charge de transporter des diamants,
  • Ariana Melone : le Prix Artémisia récompense en 2022 l’autrice italienne pour son album Gianna relevant les défis d’une étudiante pendant les années de plomb au cours de décennie 70,
  • Gaël Faye : le Prix Audiolib récompense en 2017 l’auteur franco-rwandais pour son œuvre audio Petit pays. Cette œuvre évoque l’histoire tragique d’un jeune garçon Gabriel dont la vie paisible est chamboulée par le basculement de son pays le Burundi dans la violence,
  • Emmanuel Carrère : ce scénariste, romancier, documentariste et comédien français, récompensé par le Prix BnF (Bibliothèque Nationale de France) 2021 pour son style d’écriture imaginaire et vif,
  • Sylvie dubin : cette autrice reçoit en 2017 le Prix Boccace accompagné de la dotation de 2500 euros pour son recueil de nouvelles Vent de boulet rendant hommage à la participation de ses aïeuls à la première guerre mondiale de 1914,
  • Kapka Kassabova : cette auteure reçoit en 2020 la récompense du Prix Nicolas Bouvier pour Lisière, ouvrage évoquant les effets de la guerre froide en Bulgarie,
  • Stephen smith : récompensé par le Prix du Livre de Géopolitique 2018 pour son œuvre La ruée vers l’Europe, ce professeur d’études africaines à l’université Duke aux États-Unis décrivant la migration massive des peuples d’Afrique vers le vieux continent,
  • Alexandre Postel : cet auteur a remporté le 85e du Prix Cazes en 2020 pour son ouvrage Un automne de Flaubert retraçant les moments marquants du retour à l’écriture de l’auteur.

Quels critères pour candidater à un prix littéraire ?

Concourir à un prix littéraire représente une fierté pour la plupart des auteurs. Il est primordial de connaître les conditions à remplir afin de pouvoir y prétendre. Il s’agit entre autres d’identifier :

  • Le profil de l’auteur : il est question ici de déterminer l’identité de l’écrivain. S’agit-il d’un journaliste, d’un écrivain confirmé ou d’un étudiant ?
  • La portée du prix : la problématique de connaître l’impact de la récompense et de l’ouvrage. L’œuvre ou la récompense ont-elles une visée nationale, régionale ou internationale ?
  • L’organisateur : qui est en charge d’organiser le prix ? s’agit-il d’une entreprise, d’une association ou d’un média ?
  • Le genre littéraire du prix : il s’agit de définir le type de thématique à savoir science-fiction, polar ou mer,
  • Le type de public visé : certains prix ne s’adressent qu’à une cible précise.

Comment participer à un prix littéraire ?

L’inscription à un prix littéraire implique de se conformer aux modalités d’inscription mises sur pied par l’organisateur :

  • Envoyer deux exemplaires de l’œuvre au comité d’organisation du prix.
  • Expédier une lettre en guise d’acte de candidature portant mention de la catégorie de l’œuvre à savoir : Sociologie, Poésie, Philosophie, Littérature et Histoire.

Quelle est l'importance d'un prix littéraire ?

Une récompense littéraire garantit divers avantages aussi bien pour l’auteur que pour l’œuvre publié. Il s’agit notamment de :

  • Garantir des assurances aux libraires : les libraires se procurent généralement des œuvres récompensées afin de s’assurer des ventes,
  • Attirer l’attention d’un éditeur : l’obtention d’une récompense littéraire peut permettre à un écrivain d’accéder à des maisons d’édition de plus grande envergure,
  • Bénéficier d’un financement ou d’une bourse : un prix offre en effet aux auteurs la possibilité d’obtenir des financements pour les projets littéraires présents ou futurs,
  • Gagner des lecteurs : un livre estampillé du nom d’un prix et du bandeau rouge est pour la majorité des lecteurs un gage de qualité,
  • Attirer l’attention des médias : l’obtention d’une distinction pour une œuvre de littérature est bien souvent l’occasion de se faire connaître auprès du grand public en faisant la une des journaux,
  • Obtenir de la reconnaissance : un prix est la garantie de recevoir le respect de la part de ses pairs pour son talent et la qualité de son travail,
  • Booster la carrière de l’auteur : outil de valorisation prise, les récompenses permettent aux écrivains d’augmenter le chiffre des ventes de leurs œuvres.

Le prix littéraire est une récompense remise par une association, une entreprise ou une école à un écrivain pour une œuvre littéraire. Décernée sur une périodicité annuelle, cette distinction contribue fortement à accroître la visibilité et la notoriété d’un auteur tout en garantissant des retombées financières importantes.

Derniers avis

UNE QUESTION ? ON REVIENT VITE ... INDISPONIBLE POUR LE MOMENT
TOP