Printoclock

0
Connexion
  • Connexion
  • Créer un compte
Compte Contact Email Suivi
Réassurance SVG Assistance en ligne Réassurance SVG Fabrication en France Réassurance SVG Livraison gratuite

Imprimer avec de l’encre végétale : une alternative intéressante pour l’imprimerie

L’encre végétale parait être une alternative très intéressante pour les imprimeurs, reflétant le travail fourni sur l’aspect écologique de l’activité en remplaçant les encres minérales à base d’hydrocarbures, encres offset traditionnelles très toxiques. Au même titre que le papier recyclé, les encres végétales s’inscrivent dans une démarche de développement durable.

La composition des encres d’impression

En général, les encres sont constituées de plusieurs composants, avec des pourcentages différents suivant l’encre (végétale ou minérale) :

  • Une matière colorante composée de pigments ;
  • Un véhicule qui va permettre de transporter et de fixer l’encre sur le support désiré ;
  • Les additifs qui permettent d’améliorer les caractéristiques de l’encre, avant et après l’impression.

La différence avec l’encre végétale se situe au niveau du véhicule, qui compose 70% de l’encre en général. On parle d’encres offset végétales lorsque les encres ne contiennent pas d’huiles minérales comme diluants, mais uniquement des huiles végétales (huile de bois de Chine, huile de soja, huile de lin…). Malgré le fait que les pigments soient des produits de synthèse non renouvelables, ils restent néanmoins biodégradables.

Les encres et leur impact sur l’environnement

Il y a quatre facteurs principaux à considérer lorsque l’on aborde l’impact des encres sur l’environnement et la santé humaine :

  • Les pigments contiennent des métaux lourds comme le barium, le cuivre et le zinc ;
  • Les solvants à base de pétrole utilisés comme liants ou accélérateurs de séchage sont hautement volatils ;
  • Les déchets suspects générés par la fabrication et l’utilisation des encres ;
  • Les charges des produits incolores utilisées pour augmenter la brillance, fluidifier et accroitre la résistance chimique.

Les métaux lourds contenus dans les pigments peuvent contaminer le sol et les eaux souterraines lorsqu’ils sont rejetés dans la nature par enfouissement ou via les systèmes de traitement des eaux qui ne sont pas conçus pour traiter ce type de déchets industriels.

L’utilisation des encres végétales permet donc aux imprimeurs de minimiser l’impact sur l’environnement : 

  • Réduction de la consommation d’encre ;
  • Réduction de la consommation de papier ;
  • Le recyclage devient plus aisé ;
  • Réduction des composés organiques volatiles (COV) présents dans les encres.

Les encres végétales : quelles avantages offrent-elles aux imprimeurs ?

Les encres végétales apportent de nombreux avantages quant au résultat de l’impression de vos flyers, affiches, cartes de visite,...

  • Elles permettent, avec leur composition, un meilleur transfert de la couleur. Les couleurs se trouvent être plus brillantes et plus intenses, pour un meilleur rendu.
  • La stabilité entre l’eau et l’encre s’est vue améliorée. Les machines peuvent donc travailler plus rapidement et la gâche (perte de papier due aux réglages des machines) est réduite. Sur certains types de papier, le temps de séchage s’est vu considérablement accru.