Printoclock

0
Connexion
  • Connexion
  • Créer un compte
Compte Contact Email Suivi
Réassurance SVG Assistance en ligne Réassurance SVG Fabrication en France Réassurance SVG Livraison gratuite

Jpeg, PDF, fichiers natifs : quels fichiers donner à votre imprimeur pour une impression optimale ?

Chaque imprimeur, en fonction de ses spécificités techniques,  n’accepte que certains types de fichiers pour l’impression.

Il faut donc bien vérifier, lors de l’envoi de vos fichiers, qu’ils respectent les paramètres de l’imprimerie que vous aurez choisie. Les gabarits et spécificités varient si l'on imprime un flyer, une affiche ou une brochure, mais des règles générales sont communes. Ces règles sont définies par le SICOGIF (Syndicat national des Industries de la Communication graphique et de l’Imprimerie française).

Si vous voulez recevoir des flyers réussis, voici nos conseils d'imprimeur.

Les formats de fichier d’image pour l’impression

Jpeg, Tiff, PDF, en voilà des acronymes pour désigner des extensions de fichiers ! Ce n’est pas toujours évident pour les novices en graphisme de savoir s’y repérer. Nous allons essayer d’y voir un peu plus clair en expliquant à quoi correspondent ces formats de fichiers et ceux qui sont acceptés par les imprimeries en ligne.

JPEG (Join Photographic Expert Group) Haute résolution de préférence : le plus simple et le plus fiable !

Le fichier JPEG est couramment utilisé chez les imprimeurs car les logiciels In-Design et QuarkXpress permettent d'exporter en JPEG. Il est multi-plateformes. C'est un format qui permet de réduire la taille des fichiers. Le JPEG autorise le CMJN, le RVB, les niveaux de gris, le bitmap, mais il ne peut pas enregistrer les couches alpha.

TIFF (Tagged Image File Format)

Le TIFF est aussi généralement accepté par les imprimeurs. Il prend en charge les images aux traits, les images RVB et CMJN, les images en niveaux de gris, les tracés vectoriels, les masques et les calques. C'est un format ouvert pour le bitmap ce qui signifie que l'on peut modifier certains paramètres, tels que le contraste ou la colorimétrie avec un logiciel de PAO. Ceci pourra donc éventuellement être fait par le service PAO de votre imprimerie. Les images bitmap ou en niveaux de gris peuvent être colorisées par le biais de QuarkXpress ou In-design.

PDF (Portable Document Format)

Le PDF, format de fichier transférable, prend en compte aussi bien les images bitmap que les images vectorielles. Il peut enregistrer les calques, les tracés et les couches. Il peut convertir aussi des fontes, des profils ICC, des couches alpha, de la transparence, etc.

Les parties qui sont pixellisées peuvent être compressées avec le format de compression sans pertes ZIP. Une fois un PDF enregistré, les éléments inclus dans la mise en page ne sont pas accessibles, notamment les calques, les couches et les tracés. Le format PDF permet l'exportation en plusieurs modes colorimétriques: le trait, le niveau de gris, le RVB, le CMJN et les couleurs indexées. C'est le format idéal pour l'édition, quelqu'un qui n'a pas de logiciel d'images pourra toujours ouvrir son PDF avec Acrobat Reader. De plus vous pouvez saisir des commentaires sur le PDF, ou protéger votre fichier avec un mot de passe. Bref, le fichier PDF sera très souvent accepté par les imprimeries.

EPS (Encapsulated Postscript)

Le format EPS prend en charge les images aux traits, en niveaux de gris, RVB et CMJN images vectorielles et bitmap. Vous pourrez utiliser ce fichier aussi bien avec Photoshop qu’avec Illustrator, c'est le format privilégié pour les grandes images, ou celles avec des masques.

Deux éléments composent un EPS, le premier est l'image de prévisualisation en basse résolution et l'autre est un ensemble de post scripts qui peut contenir des pixels mais aussi des objets vectoriels. Il sera souvent accepté par votre imprimeur, mais cela peut varier selon les imprimeries.

Les formats natifs, déconseillés des imprimeurs

En général, les imprimeurs évitent de prendre des fichiers dit Natifs, tels que les fichiers QuarkXpress (qxd), PSD ou encore Indesign (indd). En effet, ces fichiers peuvent engendrer différents problèmes comme la substitution des polices et la perte de certains éléments/images du fichier.

PSD (Photoshop Document)

Le Logiciel Photoshop est un logiciel de retouche d'image et les fichiers Photoshop créent des images à base de pixels. Le PSD est le format natif de Photoshop, il conservera les couches alpha, les masques, les calques de réglage, la transparence, les masques de couche, les tons directs, etc. Le format PSD est pratique pour l’utilisation dans d’autres logiciels de PAO ; l'opacité provenant du fichier PSD s'applique aussi bien dans In-Design que dans QuarkXpress.

AI (Adobe Illustrator)

Le fichier AI est compatible avec les images bitmaps, les images vectorielles, les tons directs, les calques, les couches, les tracés. Le fichier AI est essentiellement un format de fichier PDF adapté aux documents Illustrator. Il n’est généralement pas accepté en l’état par votre imprimeur qui préférera par exemple sa version JPG haute résolution. Par contre, il est le format optimal pour l’impression en sérigraphie sur textile.

Fichiers de traitement de texte: pas les bienvenus chez l'imprimeur

Les imprimeries refusent aussi les fichiers Word, Excel et Powerpoint, qui ne sont pas des fichiers issus de logiciels de PAO et sont donc impropres pour être imprimés en l’état. La colorimétrie et la résolution de ces fichiers sont en effet insuffisantes.

Attention : certains imprimeurs en ligne comme PrintoClock vont essayer d’honorer les commandes passées sur leur site et devront accepter des  fichiers non respectueux des spécifications techniques. Un tel fichier sera soit:

  • Imprimé en l’état
  • Modifié par les soins de l’imprimeur en ligne
  • Mis en quarantaine dans l’attente d’un fichier correct transmis par le client de l’imprimerie.

Si vous travaillez sur les types de fichier acceptés par votre imprimerie, les résultats de vos impressions ne vous réserveront pas de mauvaise surprise, et vos flyers s’en sortiront sans éclaboussure ! Votre imprimeur n’aura alors pas d’excuses pour pouvoir traiter vos fichiers correctement...

Pour connaître tous les formats de fichiers acceptés par l’imprimerie en ligne Printoclock, n’hésitez pas à consulter nos spécifications techniques détaillées.