Mauvaise fin d’année pour Kodak, des licenciements à prévoir

kodak

C’est Jeff Clarke, le CEO de Kodak qui vient de tirer la sonnette d’alarme en promettant une réduction imminente des coûts et charges. Après un troisième semestre décevant et de fortes pertes enregistrées (environ 39 millions d’euros), c’est 425 emplois qui devraient être supprimés.

Depuis maintenant trois mois, c’est 39 millions de perte enregistrés quand l’américain affichait un bénéfice de plus de 10 millions d’euros à la même période en 2016. Les résultats de ce troisième semestre mettent en lumière une baisse de 7,8 % du chiffre d’affaire.

C’est lors d’une conférence téléphonique que Clarke a identifié les principaux secteurs en difficulté et annoncé la disparition de 425 emplois. « Nos résultats ont été impactés par le ralentissement global qui touche l’industrie de l’impression; par des difficultés à mettre en place nos principaux programmes au sein de notre division Impression 3D; d’errances dans notre cycle de vente et dans les transactions en cours; d’une hausse des coûts dans l’industrie cinématographique« . Et d’annoncer des actions décisives pour « remédier à ces différents facteurs« .

Parmi les opportunités de monétisation, Clarke a annoncé que Kodak allait mener d’importants investissements dans la flexographie et l’emballage, dans le logiciel Prinergy et dans le développement de la série à jet d’encre Ultrastream, finalement maintenue après que Kodak ai songé à la vendre en début d’année. Affaire à suivre.


Source : www.printweek.com